Menu Search Edition n°287 Novembre 2019
Journal Delémont.ch
n°287
Novembre 2019 Télécharger
 

Le journal Delémont.ch est le magazine officiel de la Ville de Delémont. Il est distribué en tous-ménages auprès de l’ensemble de la population.

Il paraît 10 fois par année, soit une fois par mois, excepté les mois de janvier et juillet.

Tirage : 9'300 exemplaires.

Éditorial de novembre 2019

Claude SCHLÜCHTER

Par Ernest BORRUAT
Conseiller communal
Département UETP

Le changement vert, c’est vous !

 

Chères Delémontaines et chers Delémontains,

Les urnes ont rendu leur verdict dimanche 20 octobre dernier et au niveau fédéral; le résultat des formations politiques qui intègrent une volonté «verte» constitue l’élément caractéristique de cette élection. A Delémont, les interventions des défenseurs du climat, des personnes soucieuses de l’état de la nature sont nombreuses depuis plusieurs années déjà, et elles ont émané de presque toutes les formations politiques.

Le groupe CS/POP/Verts s’est particulièrement distingué depuis le début de cette législature et le législatif a entériné toute une série de motions qui vont dans le sens de la mise en place d’actions pour lutter contre le réchauffement climatique notamment.

Je me réjouis de pouvoir agir pour mettre en place les procédures décidées par ces motions, et placer ainsi Delémont au rang des villes qui agissent en amont pour maintenir ou améliorer les conditions de vie. Si les décisions ont été prises par le Conseil de Ville, leur mise en oeuvre incombe désormais à l’administration. En anticipant suffisamment tôt les changements climatiques, je suis d’avis que nous serons mieux préparés à assurer des changements, dans tous les cas qu’ils seront atténués par rapport à d’autres régions. Ma volonté consiste à réaliser les aménagements exigés par le Conseil de Ville et aussi d’intégrer «de la nature» dans tous les nouveaux projets.

Ces interventions représentent des coûts, qui sont supportés par la Collectivité. Je ne suis pas certain que les collectivités pourront faire beaucoup plus, avec l’état actuel de leurs finances. L’exemple des politiques publiques a été donné, et désormais, le changement, c’est vous.

Chacun doit repenser ses activités, ses modes de vie pour parvenir à réduire notre impact sur le changement climatique. En tant que promoteur de l’économie dans mon activité privée, je vois des opportunités d’orienter toute une partie du tissu économique régional pour adapter les offres à ces nouvelles demandes; certains secteurs l’ont bien compris, en particulier tous les métiers du bâtiment, qui ont connu un essor de leurs activités, surtout les entreprises actives dans l’économie énergétique. Celles qui ont pris le virage réalisent désormais de belles plus-values et leur avenir est assuré dans ce nouvel environnement. Mais ces adaptations sont valables pour tous, de la société de service à l’entrepreneur forestier.

J’invite tout le monde à évoluer vers des activités réfléchies au sens de la consommation d’énergie que ces activités exigent, et toutes les entreprises à favoriser un caractère «économe » dans le domaine énergétique. Je profite de saluer toutes les entreprises de la vallée de Delémont, qui prennent des initiatives à ce sujet. Les exemples sont nombreux: mise en place de plans de mobilité, solutions de recyclage des eaux à l’interne de leurs productions industrielles, réduction des déchets et meilleure mise en valeur…

Lorsque les entreprises le font, c’est qu’elles y trouvent un intérêt (financier, image, qualité). Ce sera aussi le cas pour tous les citoyens qui s’engageront dans cette voie, comme tous ceux qui militent depuis longtemps pour ces causes. Stabiliser ou réduire les déplacements qui ne sont pas nécessaires en voiture en particulier pour se rendre au centre-ville à pied ou à vélo, faire des choix judicieux au moment de renouveler le type de véhicule et privilégier les véhicules électriques ou hybrides.

Certains citoyens ont «changé de mode il y a plusieurs années. Pendant longtemps, les «écolos » étaient considérés comme des «oiseaux de malheur» tant ils ont parfois fait circuler des idées de fin du monde. Aujourd’hui, les élections fédérales ont mis en évidence la force des partis qui, depuis longtemps, défendent l’intérêt de la Terre. Les Verts sont désormais une force incontournable du paysage politique, les partis traditionnels doivent absolument accepter la priorité à donner au soin de la Terre et de ses habitants, développer des stratégies qui favorisent une économie plus respectueuse des ressources naturelles. Cela ne signifie pas qu’il soit nécessaire de réduire nos activités, mais surtout de s’inquiéter davantage de la vie qu’on donne à chaque produit. Et en partant de la production d’un produit, du besoin de consommation qu’il génère, jusqu’au stade final de son élimination.

Chers Delémontaines et Delémontains, vous représentez le maillon essentiel d’un nouveau modèle économique respectueux. Jeunes ou moins jeunes, je vous demande d’opérer les choix qui feront de notre ville une ville exemplaire, dans laquelle les arbres sont bien verts, les fleurs présentes, les voitures propres et silencieuses, les déchets en diminution à la suite d’achats réfléchis, et tous ensemble, nous pourrons alors nous réjouir d’avoir contribué à maintenir cette qualité qui n’a pas de prix. Ainsi, autant les jeunes auront envie de rester dans ce coin privilégié que les personnes plus âgées retiendront elles aussi, malgré le coût de la vie, pour y passer leur retraite.

Delémont, une ville qui vit, grâce à vous!

Tarifs publicitaires

Là où les autres ne vont pas !


Votre publicité pénètre dans TOUS les ménages delémontains, cases postales de particuliers et d’entreprises, sans aucune exception (diffusion à 100%). Distribution également aux hôtels et restaurants de la ville, offices du tourisme, administrations communales et cantonale.

Tarifs et contact

Consulter les archives